Plaidoyer européen : petit à petit l’oiseau fait son nid !

l_eu_coucil

 

On le répète souvent : le plaidoyer n’est pas l’affaire des grandes révolutions mais celle des petits pas ! Et nos mobilisations citoyennes se soldent rarement par des grands coups d’éclats. Mais elles sont les pierres, solides, qui permettent de construire les évolutions réglementaires et législatives de notre pays et de l’Europe.

Notre travail quotidien d’acteurs de commerce équitable, avec nos clients-citoyens permet d’influencer, petit à petit, les décideurs politiques pour les conduire à orienter progressivement les règles internationales vers plus de respect des droits de l’homme, plus de respect de l’environnement, plus de respect des producteurs des pays du sud, bref, plus de commerce équitable dans les échanges internationaux !

C’est un travail de longue haleine qui passe par des petites victoires, certes modestes, mais qui mises bout à bout, montrent que le changement est en cours.

Ainsi, en juillet, puis en septembre, le conseil puis le parlement européen ont succesivement voté deux textes qui mentionnent clairement le commerce équitable comme un outil pour « lutter contre l’exploitation des travailleurs dans les pays les plus pauvres » et pour « mettre en oeuvre l’agenda 2030 ».
Ces deux textes officiels sont encore des textes d’orientation mais ils restent la preuve que des instances majeures de notre gouvernance européenne ont identifié le commerce équitable et ses principes comme un outil évident pour atteindre les objectifs de développement durable. Reste maintenant à traduire toutça dans les textes normatifs européens pour « transformer l’essai ».

D’ici là poursuivons notre travail de mobilisation et de pression citoyenne : retrouvez les mobilisations sur les Etats généraux de l’Alimentation, sur les droits des paysans ou sur les accords de libre échange (CETA).

lundi 25 septembre 2017
David Erhart

Fédération Artisans du Monde

Commentaires fermés