Loi biodiversité : stop à la privatisation du vivant !

biodiversitéLa fédération Artisans du Monde est membre du collectif « Semons la biodiversité » et soutiens la campagne de plaidoyer qui se déroule dans le cadre du vote au Sénat de la loi sur la biodiversité.

 

 

 

Retrouvez ici la pétition pour exiger des amendements proposés par le collectif.

La Loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages qui sera examinée par les sénateurs à partir du 19 janvier prochain est essentielle pour tout ce qui concerne notre vie et celle des générations futures.Dans sa version actuelle, le projet de loi pérennise de nombreuses atteintes inacceptables qui menacent la biodiversité.Parce que vous vous opposez :

aux brevets sur le vivant, et particulièrement aux brevets sur les gènes issus de plusieurs millénaires de sélections paysannes ;
à la suppression de l’étiquetage et du contrôle des OGM brevetés au prétexte que quelques nouvelles techniques de manipulations génétiques des plantes seraient plus précises que les premières transgenèses et ne devraient plus être réglementées ;
à la mise en marché de la biodiversité, transformation des forêts, des zones humides, des monts, des landes, des terres agricoles, des animaux sauvages, oiseaux, des abeilles, des pollinisateurs… en vulgaires produits qu’on pourrait acheter, détruire, revendre ou déplacer dans le seul but d’alimenter de nouvelles spéculations financières ;
à la généralisation des cultures tolérantes aux herbicides qui génèrent un empoisonnent exponentiel de l’eau, des sols, des animaux et de notre nourriture suite à l’augmentation constante des adventices devenues tolérantes et des doses d’herbicides utilisées pour les combattre ;
au massacre des abeilles, des pollinisateurs et des oiseaux qu’ils nourrissent par la généralisation de l’usage des insecticides néonicotinoïdes ;

demandez aux sénateurs de voter les amendements proposés par le collectif

« Semons la biodiversité »

David Erhart, le 18 janvier 2016, Fédération Artisans du Monde

 

Commentaires fermés