Ca avance ! Droits des paysan.ne.s. à l’ONU

 

Vous le savez, avec plusieurs partenaires en France (CFSI, Confédération Paysanne, CCFD, FIAN France) et dans le monde (Via campesina, FIAN international, Nyeleni, etc.) nous soutenons le travail de rédaction et de signature d’une « Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales ».

Du refus à l’abstention : on avance !
Avec l’aide de la mobilisation citoyenne (plus de 11000 signatures à l’heure actuelle), le processus onusien avance et progresse.

Aprés avoir affronter le refus le l’Union européenne, le projet de déclaration est aujourd’hui confronté à une abstention des pays de l’UE à l’exception du Portugal qui vient de voter en faveur.

Le processus continue à l’ONU : objectif une déclaration en 2018
Malgré cela, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a maintenu vendredi (3 octobre) dernier le processus vers une Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysan.ne.s.

Les paysan.ne.s européen.ne.s ont besoin de l’adoption de cette déclaration dès que possible. Qu’il s’agisse de l’Europe occidentale, centrale, orientale ou nordique, tou.te.s les paysan.ne.s sont confronté.e.s à une discrimination systématique suite à une législation existante qui ne les protège pas efficacement.

Après cette étape importante, les négociations de la Déclaration se poursuivront en 2018. Nous devons demander aux gouvernements européens de soutenir leurs communautés rurales et de défendre les droits des paysan.ne.s et des travailleurs et des travailleuses ruraux aux Nations

Signez la pétition

Commentaires fermés